Grandir

Le violon a une âme

Récemment, j’ai appris que le violon avait une âme !

Une âme en épicéa, simple et modeste, elle est essentielle à la qualité du son : elle soutient la table d’harmonie, qui subit une forte pression par l’archet, et en plus elle transmet les vibrations des cordes, améliorant ainsi considérablement la sonorité de l’instrument. L’âme est placée au plus juste pour donner le meilleur d’elle-même.

Trouver du sens, est-ce trouver son âme ?

Marie-Luce Barthélémy